Partenaire de votre Gestion

THL NEWS MAI-JUIN  2018

 

           L’ACTU DU MOIS

 LIVRAISON DES REPAS :

La livraison des repas permet de fidéliser la clientèle avec à la clé un gain de chiffre d’affaires mais avec une marge dégradée.

Ce phénomène a débuté à Paris après les attentats de Novembre 2015. Durant le 1er semestre 2016, la restauration a beaucoup souffert, en particulier dans la Capitale. On a pu observer un engouement pour la livraison des repas à domicile mais en 2017, la restauration « à table » a repris nettement l’avantage. Aujourd’hui, la livraison des repas à domicile est perçue comme du dépannage. Certes, cela génère du chiffre d’affaires supplémentaire mais les sociétés de livraison prennent parfois 30% de marge sur chaque repas porté.

Source : L’hôtellerie n°3603

 

                                                                                                                    

LE DOBBY-BAG OBLIGATOIRE :

Rejeté en mars dernier par la commission des affaires économiques, l’amendement, rendant obligatoire les doggy-bags dans les restaurants, a finalement été adopté par l’Assemblée Nationale, le 27 mai. La mise à disposition de ces boîtes à emporter est présentée comme un moyen de lutter contre le gaspillage alimentaire.

Le texte prévoit une mise en place progressive avec une entrée en vigueur le 1er janvier 2021. Les restaurants devront mettre gratuitement à la disposition de leurs clients des boites recyclables permettant d’emporter aliments ou boissons non consommés sur place.

 

PROTEGER LES DONNEES PERSONNELLES DE VOS CLIENTS ET SALARIES :

Depuis le 25 mai, les entreprises doivent être en conformité avec le RGPD (Règlement européen des données personnelles).

Certaines formalités et démarches administratives effectuées auparavant auprès de la CNIL ont disparu. Les entreprises doivent être en mesure d’assurer la conformité au RGPD des données personnelles tout au long du cycle de vie.

Un guide pratique a été élaboré par la CNIL pour les PME. Il présente les grandes étapes pour protéger les données personnelles de votre entreprise, des explications sur la raison d’être de ce nouveau règlement, les avantages pour une PME, des conseils sur les actions à mettre en place…

1/Constituer un registre de vos traitements de données (recensement de tous vos fichiers et tenir une fiche par activité),

2/Trier vos données (ne garder que celles qui vous sont nécessaires à votre activité),

3/Respecter le droit des personnes (obtenir l’accord des personnes dont les données sont collectées et celles-ci doivent pouvoir les modifier ou en demander la suppression),

4/Sécuriser vos données (vérification des antivirus et logiciels, changer régulièrement de mot de passe, et utiliser des mots de passe complexes).

                                                           Source : L’hôtellerie n°3605

L’AIDE A LA SECURITE CHEZ LES BURALISTES : ce qu’il faut 

retenir

Les chiffres sont là pour témoigner, les buralistes sont de plus en plus visés par les malfaiteurs. En 2017, les cambriolages ont augmenté de 7%. En zone rurale aussi, les buralistes sont attaqués. L’objectif des cambrioleurs :  mettre la main sur une marchandise devenue particulièrement attrayante avec la hausse du prix du tabac en vue du marché noir.

Une aide spécifique est accordée aux buralistes pour l’acquisition et l’installation de matériels destinés à sécuriser leur établissement.

Il faut en faire la demande auprès de la direction interrégionale des douanes et droits indirects. Le plafond est de 15 000 €.

Source : Le Losange Juin 2018

4 FRANÇAIS SUR 5 VEULENT DAVANTAGE DE PRODUITS EQUITABLES SUR LEURS LIEUX DE CONSOMMATION :

Les Français confirment leur intérêt pour les produits issus du Commerce Equitable. Si la grande distribution est un des acteurs qui devrait proposer davantage de produits équitables dans leurs rayons (selon 81% des Français), d’autres acteurs économiques doivent contribuer au développement du secteur : les écoles, les entreprises et les restaurateurs notamment.

Source : https://www.snacking.fr

 

LES FRANÇAIS TOUJOURS PLUS FANS D’E-TOURISME :

En 2017, 18,5 millions de Français (partis en vacances) ont réservé tout ou partie de leurs séjours sur Internet.

79 % C’est le pourcentage de Français (partis) qui ont préparé en ligne leur séjour de loisirs en 2017 (+2 points en un an).

58 % des français partis en vacances ont utilisé leur smartphone ou tablette pour préparer ou réserver leurs séjours.

53 % C’est la part des Français (partis) qui ont réservé tout ou partie de leurs séjours sur Internet (ordinateur, tablette, smartphone) en payant intégralement en ligne.

Source : http://www.ot-campings.com

STATISTIQUES :