Partenaire de votre Gestion

AGRI NEWS SEPTEMBRE 2019

Actu du mois

Sécheresse : des dérogations pour les dérobées

La Commission européenne a détaillé une série de mesures que les États membres pourront mettre en place au début de septembre pour accompagner les agriculteurs européens touchés pas la sécheresse. Elles concernent notamment les cultures dérobées.

La Commission européenne a précisé, dans un communiqué ce 28 août 2019, les mesures de dérogation au verdissement pour les agriculteurs européens touchés par la sécheresse. « Les mesures sur lesquelles les États membres se sont accordés, lors d’une réunion du comité, prévoient la possibilité d’octroyer des avances plus élevées, ainsi que plusieurs dérogations exceptionnelles aux règles en matière de verdissement », explique la Commission.

 

En matière de verdissement, la Commission détaille plusieurs mesures :

  • La possibilité de faire pâturer ou de moissonner les jachères ;
  • La possibilité de semer des cultures dérobées en variété pure et non en mélange si elles sont destinées au pâturage ou à la production de fourrage ;
  • La possibilité de raccourcir la période minimale d’implantation de huit semaines pour les cultures dérobées afin de faciliter les semis des cultures hivernales.

La Commission a aussi conforté les annonces faites par le Ministre de l’Agriculture à la mi-juillet, concernant les avances de primes. Un acompte majoré, pouvant atteindre 70 % des aides directes et 85 % des aides du second pilier, telle que l’ICHN, pourra être versé dès la mi-octobre.

Ces mesures devraient être formellement adoptées au début de septembre, elles ne seront pas effectives avant cette date.

 

Source : Site internet de La France Agricole / 28 Août 2019

 

22 départements au-dessus des 80 q/ha en blé tendre

En 2019, quatre départements franchissent le cap des 90 quintaux de blé tendre par hectare, la Seine-Maritime en tête avec 95 q/ha, suivie par le Pas-de-Calais, le Nord et l’Eure à 90 q/ha.

Le rendement moyen français en blé tendre s’établit cette année à 76,1 q/ha contre 69,8 q/ha l’an dernier. Il est supérieur de 8,2 % à la moyenne quinquennale 2014-2018, et de 4,5 % à sa moyenne olympique 2014-2018 qui atteint 72,8 q/ha. C’est ce que révèlent les premières estimations du service statistique du Ministère de l’Agriculture au 1er août 2019.

Les Hauts-de-France, l’Île-de-France et la Normandie occupent les dix premières places des départements avec les meilleurs rendements. Le Grand Est cède sa place sur le podium à l’Île-de-France. La Saône-et-Loire et les Pyrénées Atlantiques enregistrent la meilleure progression entre 2018 et 2019 : + 20 q/ha. À l’inverse, le Puy-de-Dôme dévisse de 13 q/ha.

La Somme reste le département qui consacre la plus grande surface au blé tendre : 192 600 ha cette année contre 189 900 ha en 2018. Elle devance l’Aisne de presque 8 300 ha, et le Pas-de-Calais avec ses 171 700 ha. Ces trois départements des Hauts-de-France sont talonnés par la Marne avec 167 540 ha et l’Eure-et-Loir avec 164 310 ha.

 

Source : Site internet de La France Agricole / 13 Août 2019

 

 

ACTUALITES SOCIALES, JURIDIQUES ET FISCALES

Taux des prêts bonifiés du 1er août 2019 au 31 janvier 2020

La valeur du taux de base applicable aux prêts bonifiés passe de 1,27 % à
1,34 %.

Une note de service du 29 juillet 2019 précise le taux de base applicable aux prêts bonifiés à l’agriculture dont la date de réalisation, ou la date de réalisation du premier versement dans le cas d’un prêt multiversement, a lieu entre le 1er août 2019 et le 31 janvier 2020.

La valeur du taux de base applicable aux banques est fixée à 1,34 %. En conséquence, les taux des prêts durant cette période sont les suivants :

 

Catégorie de prêt Zone de plaine Zone défavorisée
Anciens MTS-JA 2,5 % 1 %
Nouveaux MTS-JA 2,5 % 1 %

 

Remarque : la prochaine évolution du taux de base devrait intervenir au 1er février 2020.

 

                                                                Source : Site internet des Éditions Législatives / 22 Août 2019

Cours des Céréales :